Imprimer
Catégorie : Non catégorisé
Affichages : 778

Dans le cadre de l ‘élaboration d’un nouveau plan de communication, un atelier de cinq jours a été organisé dans le centre de formation DIAMCIS à Banankoroni du 27 Novembre au 1er décembre.

La rencontre pour la session d’élaboration du plan de communication en santé de la reproduction (SR) a été présidée par le Docteur Saran, chef de division santé de la reproduction du 27 au 1er décembre centre de formation Diamcis à Banakoroni .

Cet atelier de cinq jours a consisté à aider à la réalisation du nouveau plan stratégique national de communication pour la santé de la reproduction 2007-2011. Ca été l’occasion de propositions d’axes stratégiques à prendre en compte dans l’élaboration du nouveau plan stratégique national de communication. Et pour mieux répondre aux attentes trois groupes ont été crées par les facilitateurs avec pour mandat du groupe 1 le Fondement de la stratégie nationale de com/SR, celui du groupe 2 était d’étudier le Cadre stratégique de la communication et enfin le groupe 3 a été chargé du Cadre opérationnel de la stratégie de com/SR.

Les travaux de groupe se sont poursuivis durant les cinq jours de l’atelier mais suivi de plénière à chaque fois. Après la restitution des travaux , le faciltateur a présenté l’outil de collecte d’information, il a aussi expliqué les techniques de collecte d’information. En pratique cinq groupes ont été formés pour la circonstance (visite sur le terrain). La synthèse du rapport de la visite sur le terrain a permis de guider les participants sur les gaps de l’ancien plan stratégique de communication afin de les traduire en objectif. Il ensuite a présenté le plan stratégique pour la santé de la reproduction 2007-2011, en attirant l’attention des participants sur les points suivants : Où sommes-nous ? Ce qui n’a pas été réalisé? Autres gaps ?

Est-ce que tout le monde est en accord avec notre description de la situation ? Quelles sont les contraintes majeures ? Tenir compte de la vieillesse du plan stratégique ; 2011 à 2017 les vides ? Faire preuve d’innovation ; Mix les groupes pour diversifier les idées ; les résultats attendus , voir si les anciens outils sont adaptés au monde d’aujourd’hui et apporter des rajout, et classer les axes par priorité .

Aussi faudra-t –il répondre aux questionnaires tels que : l’évaluation du plan stratégique 2007 à 2011,  la prise de contact avec  le Ministère de l’Aménagement du territoire et de la population .

Pour la réalisation du nouveau plan de communication pour la SR les aspects suivants doivent être pris en compte aussi bien que l’analyse des supports et canaux associés à toutes les étapes concernant le plan, la réunion des partenaires techniques, l’intervention des leaders religieux d’une part et la participation active   des facilitateurs, la bonne préparation des missions sur le terrain, l’interpellation des chefs de service pour la diffusion du nouveau plan et la précision et brièveté dans le nouveau est nécessaire (limiter les pages pour la facilitation de la lecture) d’autre part.

L’atelier a pris fin par les mises au point et aussi sur les mots de remerciement du représentant du département de la santé à l’endroit des facilitateurs et participants il a rappelé la réalisation de l’état de lieu de mise en œuvre du Plan Stratégique de Communication en matière de Santé Sexuelle et de la Reproduction (SR) 2007 – 20011.

 Le nouveau plan est attendu impatiemment .

La rédaction